Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



Un jour,de nuit…

ujdn08.jpgUn jour,de nuit... wma 01thepoetacts.wmunjourdenuit42.jpgaunjourdenuit31.jpgphotounjourdenuit.jpgunjourdenuit21.jpg

 

Bienvenue sur le site de « Un jour,de nuit.. ». Création théâtrale présentée au théâtre La Chapelle du 22 au 26 octobre 2008 (3700 rue St Dominique à Montréal,métro Sherbrooke). Vous pourrez suivre sur ce blog les étapes d’avancement du projet et en visionner les premières images.

Un jour,de nuit… six solitudes qui marchent côte à côte sans savoir que tout près d’eux,d’autres sont là nourrissant les mêmes rêves.Un espace où la réalité s’évapore,où le temps se suspend.Des personnages en quête de sommeil,d’amour et d’eux-mêmes.Une pièce comme une succession de tableaux impressionnistes alliant la poésie du mouvement et la musicalité des mots d’ Alessandro Baricco.Une création mettant en relief notre peur de prise de parole,notre volonté d’aimer et d’être aimé.

Un jour,de nuit…est le fruit d’une rencontre entre différents artistes mutli-disciplinaires cherchant une forme de théâtre liée à l’univers des sensations afin de parler du monde et des humains qui le façonnent.

Texte: extraits de « Océan Mer » de A.Baricco

Mise en scène: Aurélie Spooren en collaboration avec les comédiens

Interprétation: Jean Marchand,Stéphanie Julien,Martin Choquette,Bruno Paradis,Aurélie Spooren

Chorégraphie: Julie-Anne Côté

Conception sonore:Benoît Côté

Conception d’éclairages: Martin Sirois

Scénographie: Julie Bourbonnais

Assistante mise en scène: Alexandra Sutto

Crédits photos: Christian Perreault

Musique:The Hours,Philippe Glass

.
 

Au coeur de nos maux

Au coeur de nos maux wma 14situntaispasl.wmashow044.jpgshow1001.jpgshow006.jpg  

Questionnant la solitude, nous avons dégagé trois thèmes où elle apparaît de la façon la plus flagrante.Ils constituent le pouls de notre création:

L’amour

Pour paraphraser Stig Dagerman: »Notre besoin d’amour est impossible à rassasier » Il est infini. Ce manque est la ligne conductrice de chacun des personnages. Ils sont tous en quête d’un amour qui s’apparente plus à la tendresse qu’à la passion. Ce sentiment est tellement fort chez les êtres humains qu’il nous pousse quelques fois à nous mentir à nous-mêmes ou à nous retrancher dans notre imaginaire.

La nuit


La solitude est quelque chose de commun à tous mais elle m’apparaît plus présente présente,sensible,voire douloureuse dans sa phase nocturne,au moment du coucher,lorsque l’être humaine se retrouve seul face à lui-même et dans l’absence d’activité jusqu’au petit matin. Le jour qui se lève étant le signe de la rédition de l’insomnie et des fantômes.

C’est donc le rituel du coucher que j’examine attentivement. Un rituel qui est toujours le même de générations en générations, peu importe le pays: Nous nous endormons dans un langage et une succession d’étapes communs à tous. C’est d’abord un moment de rétrospective des évènements de la journée, moment où nos réflexions, nos peurs, nos rêves, viennent nous hanter. Moment solitaire par excellence. Un regard face à soi. Même si l’on se couche à deux dans le même lit, on reste seul à penser avant de sombrer ou non dans notre imaginaire, tout comme cette femme, personnage central de « Un jour, de nuit… » à partir de laquelle se développeront tous les tableaux.

Le corps:


Dans mon questionnement sur notre besoin d’amour, je m’inquiète de la place du corps et du toucher dans notre société. Quand celui-ci ne rentre pas dans le cadre d’une relation amoureuse, il devient facilement tabou.Je souhaite décrire la parole du corps lorsque les mots ne suffisent plus pour exprimer nos peurs,nos envies,nos rêves.

« Nous ne sommes jamais trop loin pour ne pas nous rencontrer. » A. Baricco

Musique: Si tu n’étais pas là, Frehel

.
 

Les porteurs des maux

 photojeanmarchand3.jpgstphaniephoto.jpg mc003.jpgphotojulianne.jpgphotobruno2.jpgaspoorenphotomedium.jpg

Jean Marchand :  Jean Marchand a joué dans plus de trente pièces au théâtre dont «Hamlet et Elvire » au théâtre de Quat’sous, «  Antigone » au TNM (nommination pour le Masque du meilleur acteur de soutien), «La Cantatrice Chauve » au théâtre du Rideau Vert, « Désordre Public » à L’ Espace Go et récemment dans «Amadeus» au Saydie Bronfman. À la télévision,il a été de la distribution du feuilleton «Le Clan Beaulieu» et de plusieurs séries-télés telles que « Les Orphelins de Duplessis » (nommination pour un prix Gémeaux) et «Trudeau» (nomination pour un prix Gemini).On a pu le voir dernièrement dans le court métrage (gagnant du festival de Cannes) de Denis Villeneuve « Next Floor ».On l’a entendu à plusieurs reprises sur les ondes de Radio-Canada et en tant que narrateur de documentaires.Il a signé la mise en scène de « Sacré Landowska » de Jhon Rea pour l’Ensemble Contemporain de Montréal.Il poursuit également une carrière de pianiste soliste,chambriste et accompagnateur.

Stéphanie Julien: Comédienne, chanteuse et auteure, Stéphanie Julien, depuis sa sortie de l’École supérieure de théâtre musical, n’a pas perdu de temps…On l’a vue dans plusieurs courts métrages pour différents festivals, a fait des apparitions àla télévision, présenté bon nombre de  ses «work in progress» durant les soirées « Les lundis des mois creux ». Elle a aussi écrit et performé pour le jeune public dans des pièces de théâtre musical. Co-fondatrice de la compagniela « S.H.O.P » et les « Ouvriers théâtre », elle a produit plusieurs événements tels le « Rallye théâtral Midi-Minuit » et« Les Escaliers du Sacré-Coeur » de Copi dans lesquels elle jouait. On a pu également la voir dans  « Anaïs Nin:Elles «  un monologue poético-érotique qu’elle a écrit et joué dans la salle intime du théâtre « Prospero ».

Martin Choquette: Formé au Conservatoire d’ Art dramatique de Montréal, Martin Choquette poursuit sa formation au Théâtre d’ Art de Moscou en Russie. Il compte plusieurs ateliers de perfectionnement à son actif tant en danse contemporaine, en danse africaine qu’en Kallarippyattu. Il participe à tous les états de la création théâtrale, est également co-directeur artistique de « l’Ensemble Sauvage Public », conseiller au développement du « CIRAAM » et co-président de « Diversité Culture Montréal ».On a pu le voir dans « Le dossier Prométhée » (mes Pascal Contamine), « Mozart» ( coproduction avec la CNA ),et « La vie ne vaut rien, la vie ne vaut rien » ( co-production entre Mexique et Canada ).

Julie-Anne Côté: Formée en danse contemporaine à l’Université Concordia, Julie-Anne Côté déploie un style qui lui est propre. Sa versatilité expressive lui permet de passer de la scène au cinéma, aux galeries d’art et à la photographie: Des médias qui ont influencé son cheminement artistique ainsi que son esthétique chorégraphique.Interprète multidisciplinaire, elle danse, notamment, pour «Le Cirque du soleil Expérience » sous la direction d’Anita Bombita et de Jean-François Bouchard pour le « Circo de Bakuza » sous la direction artistique de Carlito Dalcegio et pour Jean Leloup et son Big Band. Ses chorégraphies ont été présentées entre autres à la SAT,à Tangente,au studio 303.Au cinéma, elle participe à titre de comédienne à différents films indépendants présentés dans diverses festivals dont le Festival du Nouveau Cinéma.

Bruno Paradis: Issu de l’ École Nationale de Théâtre du Canada, Bruno Paradis à travaillé sous la direction de Vincent-Guillaume Otis dans la production « Zoro » (La Roulotte) , Charles Dauphinais dans « Peace Is a Very Nasty Kinf of War » et plus récemment avec Claude Poissant dans «Mutantes ». Il a co-fondé la compagnie théâtrale Théâtre du Triplex .Il a également été dirigé par Estelle Clareton dans «Création Danse »,projet de danse solo à l’ ENTC et Janet Pinela lors d’un Laboratoire de Création à l’ Institut du théâtre de Mexico.Il a participé au court métrage « Dites oui à Svenson » de C Vaillancourt et «19 » de Jean-François Bernard   

Aurélie Spooren: À sa sortie de l’école Nationale de Théâtre du Canada, elle a travaillé avec François Girard au TNM ( choreute dans « Le Procès » ). Elle a participé à la création « Babylone » de Pigeons International ( La narratrice ). Elle a tenu ensuite les rôles de Pépi et d’Olga dans l’adaptation théâtrale du « Château » de Jean-Marie Papapietro au « Prospéro ». On a récemment pu la voir dans « Couloirs et Chambres » présenté à  l’Espace Geordie  dans une mise en scène d’ André-Marie Coudou.Interpellée par l écriture et la mise en scène, elle a suivi Monsieur Eric Jean sur « Chasseurs » en tant que stagiaire à l’assistance mise en scène.

.
 

Une image vaut mille maux…

Image de prévisualisation YouTubecarodlm.jpg

Notre route à croisé celle d’une jeune réalisatrice,Caroline de la Motte, désireuse de collaborer avec des artistes de la scène émergente.Caroline De La Motte, d’origine franco-anglaise, voyage. Que ce soit dans le monde ou dans sa tête,elle est toujours en quête d’une histoire à raconter.Une fois diplômée de sciences politiques en France,elle part faire des reportages économiques en Afrique. Elle s’installe à Montréal en 2005 et suit une formation à l’ INIS afin de devenir une conteuse en images. Depuis Caroline a réalisé un documentaire pour Radio-Canada,et des vidéos pour URLER.TV et développe un nouvel aspect de la création vidéo en participant à des spectacles multidisciplinaires avec l’ ADESAM ou encore « Un jour,de nuit.. ». Lorsque nous l’avons approchée afin de réaliser un démo visant à être utilisé comme outil promotionnel,elle a tout de suite été interpellée par le monde d’images qui se dégage de « Un jour,de nuit.. ». Qualifiant elle-même notre démarche de « cinématographique »,elle s’interroge avec nous sur les nouvelles formes de l’art contemporain et s’amuse à balayer les barrières qui cloisonnent nos disciplines respectives.

Elle suit les différentes étapes de notre processus de création et ces images sont issues des répétitions du mois de mai 08 réalisées dans les locaux de l’École Nationale de Théâtre du Canada.

.
 

Dans l’ombre…

Ceux qui nous suivent pas à pas, plus près de nous que notre ombre….

Conception décor et costumes: Julie Bourbonnais

Issue de l’École Nationale de théâtre du Canada, elle a été directrice artistique sur le court métrage « L’amour moche » réal Nine Pestillas et « Innana » réal Marie-Louise Gariépy. Elle a pris en charge la scénographie de « Le temps de marguerites » chorégraphie Menka Nagrani à l’Espace Tangente et « The Gashlycrumb » mes Ker Wells au Studio Monument National.Elle a conçu les costumes des productions « Désordre Public » mes Alice Ronfard à Espace Go et de « The Turn of the Screw » mes Réné-Richard Cyr à l’Opéra de Montréal.Elle a également acquis une expérience de peintre de plateau et de conception d’accessoires.

Conception sonore:Benoît Côté

Diplômé du Conservatoire de Musique du Québec à Montréal, il signe plusieurs oeuvres: « La fugue » commandée par la SMCQ jeunesse en co-production avec la compagnie « Qui va là », « Les chiens » commandé par l’ Ensemble Contemporain de Montréal,  « Huellas » présenté au Festival de Musique de Chambre du Bic.

Il compose pour le théâtre dans « L’éblouissement du Chevreuil » au Théâtre d’Aujourd’hui et « La tête Blanche » pour La Petite Licorne. Il se fait interprète pour le Théâtre des Faux Plis ,soliste dans la production multi-disciplinaire « Alice » produit par l’ Arsenal Musique, pianiste pour le duo Ben&My avec la chanteuse Mylène Lapierre.

Conception d’éclairages:Martin Sirois

Après sa formation en production à l’ École Nationale de Théâtre, il réalise la conception de « Le voyage d’Amundsen » au Studio Hydro-Québec mes Robert Reid, « Corps Étrangers » au Théâtre Quat’sous mes Eric Jean, « Axel » au théâtre Prospero et « CHS » au théâtre d’Aujourd’hui mes Christian Lapointe, « Écume » de Anne-Marie White au théâtre d’ Aujourd’hui, « Marianna Olas » à la Casa de la Cultura de Lima au Mexique mes Eric Jean et Arianna Bardesono.

Il collabore avec le Cirque du Soleil sur le spectacle « Dralion » et le Juste Pour Rire sur la production « Démon de midi ».


Assistance à la mise en scène: Alexandra Sutto:

Depuis sa sortie de l’École Nationale de théâtre du Canada, elle a collaboré en tant que regisseuse avec le théâtre de l’Oeil sur différentes productions: « Le Porteur » mes André Laliberté; « La Cité des loups » mes MartineBeaulne; « Ha la vache » mes Andé Sewdsk. Elle a également assuré la régie plateau de « Déliruim » mes Michel Lemeiux et Victor Pillon pour le Cirque du Soleil. Elle a assumé l’assistance mise en scène de « Théâtre sans animaux » mes JR Bourdage (Théâtre La Licorne) et « Le Père Léonida et la Réaction » mes Christina Iovita (MAI)

.
 

Nos commanditaires

Restaurant l’Académie

propose un cuisine raffinée avec une qualité de service irréprochable.(4051 Saint-Denis,514-849-2249)

La Maison de thé: Caméllia Sinensis

offre un choix exceptionnel de thé du monde entier dans une ambiance douce et feutrée appelant au calme et à la détente.(351, rue Emery, 514-286-4002)

Centre de Beauté Francine Dion:

présente une gamme de produits et de soins du corps dispensés par une équipe dynamique et professionelle (361,rue Villeray, 514-270-0700)

Vidéo Ultra Lazer:

suggère un choix varié de films d’auteurs ainsi que les nouvautés de l’heure (7675,rue Saint-Denis, 514-270-3310)

Fit for Life Gym:

Avec vue sur la parc Jarry,il propose un vaste choix de cours de conditionnement physique. (7503,Saint-Laurent,514-271-5000)

Chez Baptiste:

Toujours soucieux de soutenir les artistes,situé au coeur du Plateau,  il est l’endroit idéal pour une soirée entre amis.(1045,rue Mont-Royal,514-1384)

Isabelle Lehoux:

Boutique de bijoux fantaisie où vous serez conseillé au mieux parmi les nombreuses créations de cette jeune artiste (6250,Plaza Saint-Hubert,514-595-5777)

Nous sommes également soutenus par la Caisse Populaire Desjardins ,la Maire de l’arrondissement Villeray-Petite Patrie,Madame Annie Sanson ainsi que le député de quartier Monsieur Pacetti.

Ce projet a également été rendu possible grâce au financement de l’ADESAM,de l’École Nationale de Théâtre du Canada, la Fondation de Maire de Montréal et Emploi-Québec

.
 

Navigation


aidez nous à sensibiliser |
Dep: dessins et caricatures |
lesRObouillages |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ma passion le crochet
| Doljansky Evelyne
| le blog de Lila99